Découvrir l’O.N.M.

Valeurs Partagées

• L’association se veut pluraliste. Elle regroupe des hommes et des femmes de tous horizons de pensée, administrateurs et professionnels salariés, qui partagent un ensemble de valeurs concernant la dignité de la personne humaine, le refus de toute forme d’exclusion et la nécessité d’actions associatives d’utilité sociale dans une société en évolution.

• Estimant que la richesse sociale se construit à partir des différences entre individus, l’O.N.M., association adhérente de la F.N.A.R.S.*, défend un projet de société fondé sur la cohésion sociale, visant la citoyenneté et l’autonomie pour ensemble des individus. Elle aspire ainsi à une société qui donne une place à chacune des personnes qui la compose. Elle construit son évolution sur des valeurs de mixité sociale, de respect de l’autre, d’égalité des personnes et d’altérité.

• Le souci de la dignité humaine commande le respect des personnes et la compréhension de chaque individu en tenant compte de ses besoins, de ses désirs, de sa volonté, de son origine, de son histoire, de son environnement et de sa culture.

• Le refus de l’exclusion implique que tout soit mis en œuvre pour que chacun ait une place dans la société, participe à la vie sociale et économique, contribue à son évolution, en étant conscient de ses droits et de ses devoirs.

• L’association assume pleinement les missions de service public qui lui incombent en vertu de ses habilitations et de son implication dans l’accueil, le rétablissement des liens et l’aide à l’insertion de personnes et de cellules familiales en difficulté.
Parallèlement, sa liberté s’exerce en repérant les failles, en inventant, en appliquant et en validant des réponses à l’exclusion. Ce travail se fonde sur le respect de valeurs supérieures telles que la justice, l’égalité, la paix sociale.

• L’accompagnement social dispensé par l’O.N.M. s’adresse, en priorité, à des personnes et des familles qui sont en situation ou en danger d’exclusion sociale, population définie par l’obligation où elle se trouve d’avoir recours aux instances impliquées, sous une forme ou une autre, dans les dispositifs « d’aide sociale ». Pour ce qui les concerne, être accompagnées n’est pas un objectif mais un moyen. Seules l’insertion et la promotion des droits fondamentaux, donnent finalité et sens à l’accompagnement social.

Par ailleurs, l’association assure dans des structures spécialisées et ouvertes, des missions qui relèvent de l’accueil petite enfance, de la protection de l’enfance, de l’aide familiale et parentale dont le but est d’assurer le bien-être, l’éveil, la socialisation et le développement harmonieux de l’enfant.
* Fédération Nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale.

Professionnalisme et Éthique

• L’O.N.M. favorise le professionnalisme en engageant du personnel permanent qualifié et/ou expérimenté. Elle tend à développer un contexte de travail qualifiant et facilite un perfectionnement constant.

• Le respect de la personne, dans toutes ses composantes, est un devoir. De ce fait, toute réponse doit être particulière et ajustée, quels que soient l’âge, les besoins et le niveau de maturité de celle-ci. En ce sens, le travail auprès de chacune des personnes est effectué pour faire grandir en elle ce qui favorisera l’ouverture, le choix, l’accès à l’autonomie, le développement de sa responsabilité dans l’expression et la réalisation d’un projet de vie.

• Chacun des professionnels travaille en complémentarité dans une équipe dont il est membre à part entière. A ce titre il participe à l’élaboration des orientations individuelles nécessaires à l’évolution des situations.

• L’obligation de discrétion s’impose à tous.
Le secret professionnel doit être respecté par tout participant aux missions de service public.
Les codes de déontologie de chaque profession concernée sont appliqués.